Archives de catégorie : Actualités

Coupures de courant

Des coupures de courant auront lieu :

– le lundi 20 février de 8h15 à 10h30. Les secteurs concernés sont les suivants :

  • Chemin du Pré de Lamy Domi,
  • Chemin de Seguin.

– le jeudi 23 février de 8h50 à 12h55, d’une durée approximative de 3 heures et 30 minutes. Le secteur concerné est celui de l’avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny.

Concertation préalable élargissement à 2×3 voies A63

Du 30 janvier au 30 avril 2023, la préfecture de Nouvelle-Aquitaine organise la concertation préalable du public sur la poursuite de l’aménagement de l’A63/A660 en Gironde. La concertation s’adresse en premier lieu aux habitants d’un large secteur allant de l’agglomération bordelaise au bassin d’Arcachon et au Val de l’Eyre, mais aussi à tous les usagers réguliers et ponctuels de l’A63. Plusieurs modalités de participation sont proposées au public.

Pourquoi cette concertation ?

En Gironde, l’A63 est une autoroute à 2×2 voies de 35 km. Elle supporte un important trafic, mêlant le transit de longue distance (notamment poids lourds) et des déplacements domicile-travail. Entre la rocade bordelaise et le nœud autoroutier 22 à Mios, ce trafic est très élevé, ce qui engendre des congestions fréquentes, un niveau d’accidents trop élevé et des nuisances pour les riverains. Cette situation a conduit l’État à mener des études et à soumettre au public trois scénarios pour l’évolution de cet axe.

Quels sont les trois scénarios ?

Le premier scénario est celui d’une absence d’aménagement. Il suppose que le développement des alternatives à la route et à la voiture individuelle permette de compenser la croissance démographique du secteur.

Le deuxième scénario prévoit un aménagement complet à 2×3 voies sur les 35 km de l’A63, ainsi qu’une mise aux normes (environnement et sécurité) de l’A63 et de l’A660. Il permettrait une nette amélioration des conditions de circulation et de l’insertion de l’axe dans son environnement. D’un coût de 290 M€ HT (valeur 2020), ce scénario serait financé par la mise en place d’une concession, et donc de péages pour les usagers. Ce péage fonctionnerait sans marquer d’arrêt, avec des portiques ; plusieurs options d’implantation sont envisageables.

Le troisième scénario consiste en un aménagement partiel à 2×3 voies sur une portion de 7 km comprise entre la rocade bordelaise et le sud de l’échangeur 25 de l’A63. Cette section serait également mise aux normes. En traitant la partie la plus congestionnée, ce scénario permettrait de résoudre une part significative des difficultés de circulation. Son montant de 54,5 M€ HT (valeur 2020) serait financé sur crédits publics, par l’État et les collectivités. Aucun péage ne serait alors mis en place.

Comment participer et s’informer ?

Le public aura plusieurs occasions d’échanger avec les représentants de l’État, à commencer par 5 réunions publiques (également accessibles en ligne) :

  • À Biganos, le 31 janvier à 18h30 à la salle des fêtes ;
  • À Gradignan, le 21 février à 18h30 à la salle du Solarium ;
  • À Cestas, le 23 février à 18h30 à la halle du centre culturel ;
  • À Salles, le 4 avril à 18h30 à la salle des fêtes du Bourg ;
  • À La Teste-de-Buch, le 25 avril à 18h30 au théâtre Cravey.

Par ailleurs, quatre ateliers thématiques seront proposés et des débats mobiles donneront lieu à des échanges dans les lieux publics.

Le public peut aussi s’exprimer en ligne sur le site www.A63Nord.fr. En plus du formulaire d’expression, le site donne accès à tous les détails pratiques sur la concertation (lieux, inscription) et aux documents de présentation du projet, notamment le dossier de concertation.

Deux garantes assurent la sincérité et le bon déroulement de la concertation. Un mois après sa clôture, elles rendront public un bilan de cette concertation.

Pour plus d’informations, cliquez ici.